Primes et actions
Indécis : quand l’aide publique fait pencher la balance !

Sans que la liste ci-dessous soit forcément exhaustive (voir aussi les primes proposées par les régions bruxelloise et flamande ainsi que par certaines communes), vous trouverez ici un aperçu des principaux coups de pouce proposés par nos collectivités en faveur du vélo et – spécifiquement – du vélo électrique.

Aide à l’achat d’un vélo électrique
Province du Brabant wallon

La Province du Brabant wallon fournit une aide financière dans deux cas : soit celui de l’acquisition d’un vélo électrique, soit celui de la pose d’un kit d’assistance électrique sur un vélo originellement strictement mécanique. Dans un scénario comme dans l’autre, la participation de la Province d’élève au 20% du coût (avec un plafond à hauteur de 200 €).

Pour plus d’info, cliquer ici

Opération “Je teste l’électrique”
Région wallonne

S’inscrivant dans le contexte du Plan Wallonie cyclable 2.0, l’action « Je teste l’électrique ! » en est déjà à sa 4ème période de prêt (sur 12 prévues au total). La durée du prêt par citoyen est de 15 jours. Pas moins de 79 vélocistes partenaires jouent le jeu, dont MECA-SERVICE (en n° …1 de cette longue liste !).

Pour plus d’info, cliquer ici

Invitation à tester un vélo électrique
Province du Brabant wallon

Avec l’aide de son partenaire, l’asbl Pro Velo, la Province du Brabant wallon offre trois mesures de promotion du vélo électrique :

  • la location test de vélo électriques (5 € par demi-journée, 10 € pour un jour) ;
  • un guide d’achat disponible sur Internet qui reprend tous les critères nécessaires au choix de votre vélo ;
  • enfin, la sécurisation gratuite de votre vélo par gravure sur son cadre votre numéro d’identité national.

Pour plus d’info, cliquer ici

Déduction sur l’indemnité vélo
Fédéral : SPF Finances / SPF mobilité

Trop d’employés et de fonctionnaires l’ignorent : leur employeur leur propose une “indemnité vélo” pour se rendre sur leur lieu de travail par un moyen de mobilité douce.

Or, non seulement cette indemnité est appréciable en tant que telle, mais elle est de surcroît l’objet de mesures fiscales toujours plus avantageuses. Ainsi, sur l’exercice 2018, cette indemnité a été exonérée d’impôt sur les revenus et de cotisations sociales à concurrence de 0,23 euro/km.

 

Pour plus d’info, cliquer ici

Encore un peu indécis quant au passage à l’électrique ? Ne boudez pas les aides publiques disponibles !